Le bon plan sport et nature !

Aucune envie de vous enfermer dans une salle de sport, Natura Sports vous donne rendez vous autour d'Aix en Provence pour des cours de remise en forme en plein air.

samedi 12 novembre 2016

Conseils sur l'équipement en marche nordique l'hiver

En  marche nordique comme en course à pied le principe est le même. Voici quelques conseils pour bien s'équiper sur nos séances hivernales.

Le  concept des 3 couches est un principe de base
Ces 3 couches vont principalement avoir 3 objectifs :
1. Couche respirante directement sur la peau pour évacuer la transpiration et garder votre corps sec. C’est la couche qui est en contact avec la peau (T-shirt). Elle a pour but de transférer la transpiration depuis la peau vers l’extérieur (ou les autres couches). Il faut donc évacuer cette transpiration vers l’extérieur. Sinon, dès que l’effort s’arrête, la transpiration emmagasinée au niveau de cette première couche refroidit et vous avez froid.

Important : évitez les vêtements en coton qui se mouillent avec la transpiration et optez pour des tissus respirants, t-shirt dit techniques. en fibres synthétiques dont la constitution est faite de polyamide, polyester, lycra par ex ou en laine mérinos.

2. Couche isolante pour conserver la chaleur près du corps et vous isoler du froid.
Cette couche, doit évidemment avoir également une fonction de transfert de la transpiration vers l’extérieur (ou vers la 3° couche).
Un maillot zippé à manches longues en fibre synthétique (Couche polaire par ex)

3. Couche protectrice pour vous protéger du vent et de la pluie: cette couche consistera en une veste à zip afin de pouvoir l’ouvrir et la fermer en fonction de votre sensation de froid ou de chaleur

Pour ôter facilement vos couches au fur et à mesure de vos efforts, ciblez des vêtements à zips !

Les jambes restent au chaud en hiver
Collants / Pantalons de Course : Vos jambes génèrent beaucoup de chaleur, donc vous n'avez pas besoin autant de couches sur le bas du corps. Vous pouvez généralement porter juste une paire de collants ou pantalons de course en matériau synthétique tel que Thermion, Thinsulate, Thermax, Coolmax, polypropylène, et/ou de la soie

Des extrémités toujours bien protégées du froid
Protégez vos mains et pieds : Jusqu'à 30% de votre chaleur corporelle s’échappe de vos mains et pieds. Pour une journée fraiche, portez des gants de course qui absorbe l’humidité. Attention, pour la marche nordique les gants doivent être renforcés entre le pouce et l'index et peu épais pour pouvoir fermer la dragonne avec facilité.
Ne portez jamais de chaussettes en coton (par temps froid ou chaud) lors de vos courses, car ils ne seront pas évacuer l'humidité, laissant vos pieds humides et sujets à des cloques. Au lieu de cela, n'oubliez pas de porter une bonne paire de chaussettes évacuantes faites de tissus tels que l'acrylique, CoolMax, ou de la laine (en hiver).

N’oubliez pas votre tête : Près de 40% de chaleur corporelle est perdu par votre tête. Porter un bonnet pourra aider à éviter cette perte de chaleur, donc votre système circulatoire aura plus de chaleur à distribuer au reste du corps.
Lorsqu’il fait trop froid, portez un cache-visage afin de couvrir votre bouche pour réchauffer l’air et protéger votre visage

L’importance de bien se ravitailler
Pratiquer la marche nordique en hiver vous fait consommer plus de calories, car votre corps requiert plus d’énergie pour vous réchauffer. Évitez donc de partir à jeun et glissez une barre énergétique ou des fruits secs dans votre poche.
N’oubliez pas non plus votre bouteille d’eau, car, contrairement aux idées reçues, la respiration de l’air froid accélère la déshydratation. Il est important donc de boire régulièrement de l'eau par petites gorgées.

Suivez nous